Actualité – Semaine du 2 Mars

 

Face à l’ampleur du trafic de faux médicaments ou de produits médicaux de qualité inférieure en Côté d’Ivoire et plus largement en Afrique de l’ouest, la start-up Meditect a développé une application permettant que pharmaciens ou patients puissent retracer l’origine dune boite de médicaments. Si l’application constitue une réelle avancée, elle ne permet cependant pas encore de tracer les médicaments fabriqués en Asie.

Le gouvernement nigérien a adopté un projet de décret concernant la création d’un mécanisme national d’alerte précoce et de réponse aux risques sécuritaires. Le projet de décret vise la mise en conformité du système existant avec le système de la CEDEAO.

Près de sept tonnes de chira ont été saisies par les autorités marocaines.

L’armée birmane a effectué une saisie record de 43 millions de comprimés de metamphétamines (yaba) dans le Triangle d’Or, au cœur de l’Asie du sud est suite à la mise à l’arrêt de trois laboratoires clandestins. À cette occasion, de l’héroïne et des comprimés d’Ice ont été également saisis.

Une entreprise Suisse serait impliquée dans le trafic illicite de pétrole libyen. Le pétrole, extrait illégalement d’une raffinerie libyenne, était stocké à Malte. Acheté à un bas prix, le pétrole était ensuite exporté vers les marchés internationaux où il était vendu entre 50 et 60 fois plus cher. La police italienne a mené l’opération « Dirty oil » entre 2015 et 2016. L’ONG Trial International et l’association Public Eye ont ensuite poursuivi l’enquête jusqu’à remonter à une entreprise suisse.