Actualité – Semaine du 30 septembre

La police fédérale belge a saisi 14 milliards d’euros au crime organisé en 2018, contre 644 millions en 2017. Il s’agit principalement de saisies dans le milieu de la drogue. La lutte contre le trafic de drogue est une priorité pour la police belge et représente 11% des capacités d’enquête de ces services.

Les autorités maliennes ont organisé un atelier sur la coopération régionale dans la lutte contre le trafic de drogue à Bamako. La France, les Etats-Unis, EUCAP Sahel, la MINUSMA ainsi que les forces de l’ordre de plusieurs pays africains ont participé à la rencontre. Tous ont appelés au renforcement de la coopération internationale en matière de partage de renseignements, de surveillance des flux financiers et d’opérations conjointes sur le terrain.

Le Président du Honduras Juan Orlando Hernandez est accusé par la justice américaine d’avoir reçu plusieurs millions de dollars de pots-de-vin de narcotrafiquants, y compris de l’ex-chef de cartel mexicain « El Chapo » Guzman. Le précèdent président hondurien Porfirio Lobo, de la même formation politique, est également accusé d’avoir financé sa campagne présidentielle avec l’argent du crime organisé.

La cocaïne saisie dans le port d’Anvers provient de plus en plus du Brésil et de l’Equateur. Ces deux pays sont les plus grosses plateformes de transit en direction de la Belgique, principale porte d’entrée de la cocaïne en Europe. Depuis le début de l’année, 40 tonnes de cocaïne ont été saisies dans le port d’Anvers, contre 50 tonnes en 2018 et 42 en 2017.

Les douanes françaises ont saisi trois tonnes de cannabis dans un poids-lourd à la frontière avec l’Espagne. La drogue, d’une valeur de 6 millions d’euros avait pour destination l’Angleterre.

L’Assemblée générale du mécanisme de coopération policière de l’Union Africaine (Afripol) s’est tenue à Alger début octobre. L’Algérie, le Soudan, la Guinée, le Sierra Leone et le Zimbabwe ont appelé à renforcer la coopération policière aux niveaux local, régional and international. L’objectif principal est de coordonner les efforts contre le crime organisé transfrontalier en Afrique.