AIRCOP assiste à la 29eme réunion régionale des chefs d’organismes nationaux de lutte contre la drogue à Lima

Du 7 au 11 octobre, AIRCOP a participé à la 29eme réunion des chefs d’organismes nationaux de lutte contre la drogue en Amérique latine et dans les Caraïbes (HONLAC) à Lima, au Pérou. HONLEAC est un organe subsidiaire de la Commission des stupéfiants des Nations Unies (CND), l’un des organes directeurs de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Son objectif est de surveiller les nouvelles tendances, de partager les expériences et les bonnes pratiques en matière de lutte contre le trafic de drogue, ainsi que de renforcer la coordination et la coopération dans les activités de lutte contre la drogue au niveau régional.

Le coordonnateur régional d’AIRCOP pour l’Amérique latine et les Caraïbes a présenté le trafic de drogue par voie aérienne dans la région. Il a exposé les techniques de recherche et d’échange d’information au niveau international et interinstitutionnel. Il a détaillé les principales tendances, les routes ainsi que les modes opératoires des trafiquants dans les dix pays de la région où les JAITF (Joint Airport Interdiction Task Forces) sont opérationnelles depuis plusieurs années. Il a également évoqué les succès et les difficultés rencontrées par les forces de l’ordre. Enfin, il a souligné qu’au cours des sept premiers mois de 2019, les JAITF de la région avaient enregistré plus de 200 saisies, dont 140 kilos de cocaïne.

Plusieurs cas de collaborations internationales réussies ont été présentés au cours de l’évènement. En septembre 2019, une enquête menée conjointement par les polices bolivienne et espagnole dans le cadre d’AIRCOP, a permis de démanteler un trafic de drogues à l’aéroport de Santa Cruz en Bolivie. L’opération a aussi conduit à l’arrestation de neuf suspects. Toujours en septembre, AIRCOP a participé à deux importantes saisies de drogue en Argentine. Premièrement, les JAITF basés à Buenos Aires ont travaillé aux côtés des autorités nationales et belges pour intercepter 50 kilos de drogues, y compris des drogues synthétiques. Ils ont arrêté six membres d’un réseau criminel international. La même équipe a aussi participé à la plus grande saisie de cocaïne dans un aéroport en Argentine. Ils ont intercepté 255 kilos à l’aéroport international d’Ezeiza et ont arrêté treize mules voyageant à Madrid via un seul et même vol. Cela a permis de mener des perquisitions aux domiciles des suspects au cours desquelles les autorités ont saisi des armes, des munitions, du matériel informatique et effectué davantage d’arrestations, notamment trois membres du personnel de sécurité de l’aéroport. Ils ont de ce fait désarticulé entièrement ce groupe criminel. Cette saisie est le fruit d’une collaboration fructueuse entre AIRCOP, le PSA (Airport Security Police) et le service des douanes.

Cet événement annuel a réuni les responsables des principales agences dans la lutte contre les drogues en Amérique latine et dans les Caraïbes, dans le but de faciliter la coopération et la coordination d’activités régionales. Réunis en différents groupes de travail, les participants ont identifié les enjeux prioritaires en matière de politique publique et d’application de la loi dans la région et formuleront des rapports et des recommandations à l’intention du CND à des fins d’examen et de suivi. Ils ont loué les résultats concrets obtenus par AIRCOP dans la région, ainsi que le soutien et la formation fournis.