L’actualité – Semaine du 26 septembre

  • 88 kg de cocaïne dissimulés dans des conteneurs de sucre ont été saisis au port de Conakry, Guinée. Selon les statistiques des organisations de lutte contre la drogue, environ 20 tonnes de cocaïne ont été saisies pendant les derniers mois. La cocaïne, qui était dissimulée dans des containers, était destinée au continent africain.
  • Une bande criminelle spécialisée dans le trafic de drogues a été traduite en justice à Asilah, Maroc, suite à une enquête menée sous la supervision du parquet général, ont informé sources de la police judiciaire d’Asilah. D’après certaines informations, trois personnes qui voulaient faire passer d’héroïne à Asilah à bord d’un autocar ont été arrêtées.
  • Deux personnes ont été arrêtées par les services de sécurité de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, Maroc. La première, un nigérian en provenance de Sao Paulo, Brésil, et en direction de Conakry, Guinée, a été interpellée pour trafic présumé de cocaïne. La deuxième personne arrêtée est un brésilien en possession de 4,065 kg de cocaïne. En provenance de Sao Paulo, Brésil, le brésilien se dirigeait vers l’aéroport d’Abidjan, en Côte d’Ivoire.
  • Une embarcation semi-submersible pouvant transporter cinq tonnes de drogues a été découverte sur une plage de Guatemala, a déclaré un porte-parole de la police guatémaltèque. Selon l’article, 10.086 kilogrammes de cocaïne ont été saisis depuis le début de l’année, par les autorités guatémaltèques.
  • Pendant un entretien, le président du Pérou ne s’est pas montré favorable à la légalisation de drogues. Après la Colombie, Pérou est le deuxième producteur mondial de cocaïne. On estime que cette activité serait officiellement évaluée à 8,5 milliards de dollars par an.