Salle comble pour l’événement “Crime at Sea”!

 

L’événement « Crime at Sea » a eu lieu le 12 février 2020 à l’Infopoint pour la coopération extérieure de la Commission européenne à Bruxelles. L’événement, auquel près de 70 participants ont participé, portait sur la menace maritime en Afrique de l’ouest et la réponse européenne à cette menace. Il a rassemblé les experts, partenaires et représentants des projets ENACT et SEACOP, des projets du Programme des Flux Illicites Globaux et le Réseau Inter-Régional du Golf de Guinée (GoGIN), un des projets du Programme des Routes Maritimes Critiques. Les intervenants ont en particulier mis l’accent sur les infrastructures portuaires en Afrique de l’ouest, les ports étant les portes d’entrée principales pour le commerce licite mais également tout type de trafic illicite.

Insistant sur les risques posés par l’expansion des infrastructures portuaires, les intervenants d’ENACT ont souligné le lien entre gouvernance et crime organisé. Un autre défi est représenté par les capacités et les équipements inadéquats face à la capacité accrue et des volumes pouvant transiter dans les ports en Afrique de l’ouest. Enfin, ont été mentionnées les implications relatives aux investissements sous-tendant le développement des infrastructures portuaires.

Après l’analyse des menaces, les experts du projets SEACOP basés en Afrique de l’Ouest ont présenté deux études de cas sur de récentes saisies illustrant le travail de renforcement des capacités de SEACOP pour identifier, détecter, contrôler et fouiller les navires suspectés de transporter des drogues illicites en leur bord. Le projet GoGIN a présenté ses activités pour l’amélioration de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée par le renforcement des capacités et la mise en place de système d’information partagés au niveau régional afin d’encourager l’échange d’information.