Actualité – Semaine du 11 février

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) demande la reclassification du cannabis dans le Chapitre 1 de la Convention Unique sur les Stupéfiants. Pour cela, au moins la moitié des 53 membres de la Commission des Stupéfiants devront ratifier les modifications proposées. De nombreux pays cependant interdisent formellement l’utilisation du cannabis à usage thérapeutique.

Joaquin Guzman alias « El Chapo » a été déclaré coupable mardi par les 12 jurés du tribunal fédéral de Brooklyn, où le procès du baron du cartel de Sinaloa avait lieu depuis près de trois mois. Selon ce verdict, « El Chapo » risque une peine de perpétuité non-négociable.

Au Liberia, l’ajout récent d’une taxe de $175 à des frais douaniers déjà élevés serait en train d’encourager le recours à la contrebande. Cette dernière est facilitée par la porosité des frontières régionales, notamment celles avec le Sierra Leone et la Guinée.

L’Office Central pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a démantelé un trafic d’armes en provenance du Venezuela. Plusieurs personnes ont été interpellées et de la drogue ainsi que des Kalashnikov et des munitions ont été saisies. Il s’agirait de la plus grosse saisie d’armes réalisée en Martinique.

Le climat d’insécurité se fait sentir au Burkina Faso avec une attaque contre un poste de contrôle à Nohao, près de la frontière Togolaise. Quatre douaniers ont trouvé la mort dans cette attaque qui a été attribuée aux groupes Ansaroul Islam et Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM). Depuis 2015, le bilan des attaques dans le pays s’élève à plus de 300 morts.

Au Nigeria, les élections présidentielle et législatives prévues le samedi 16 février ont été reportées au dernier moment, dans la nuit de vendredi. Les électeurs nigérians ont vivement réagi à cette annonce, car la perspective du vote avait mobilisé des dizaines de milliers de personnes ayant voyagé dans leur région d’origine pour pouvoir participer au scrutin.